• Une femme au téléphone

    Une femme au téléphone

    "Une femme au téléphone" de Carole Fives - folio

    Présentation de l'éditeur :

    «Je tricote pour le petit. Je lui fais une écharpe avec une vieille pelote de laine qui me restait, j’ai voulu l’utiliser mais c’est trop épais pour moi, et puis la couleur est moche… Mais enfin du moment que c’est fait main, c’est bien. C’est combien de centimètres une écharpe pour un bébé ? Un mètre ? Tu es sûre ? Mais un mètre c’est énorme pour un bébé non ?»

    Charlène, la soixantaine, est restée jeune. Mais quand le vide l’envahit soudain, elle enchaîne les appels téléphoniques à sa fille. Mère touchante et toxique à la fois, elle l’atteint toujours là où ça fait mal.

    Première page :

    "C'est maman, j'ai la voix complètement cassée, je n'ai pas pu voir de toubib car ils sont tous en vacances, voilà, j'espère que toi ça va... Ton frère ne voulait pas que je t'en parle mais j'ai des soucis avec mes globules rouges, avec les blancs aussi d'ailleurs ; ils sont tous en baisse. Je refais des analyses de sang dans un mois, il faut surveiller ça. je suis morte de trouille et je ne vais pas très bien. Rappelle-moi si tu veux.

    Je te dérange ? Tu n'avais qu'à fermer ton téléphone. Moi je suis debout depuis six heures alors... Ça a réveillé tes amis ? Mais vous dormez tous ensemble dans cette maison de vacances ? C'est un vrai boui-boui ! Ah. je ne savais pas moi. Tu es impossible à joindre. Si tu le prends sur ce ton. je ne vous embêterai plus, j'ai compris. Je resterai dans mon coin, toute seule, sans nouvelles. Allez, amuse-toi bien, pense à moi un peu quand même.

    Mais si je dois te dire quelque chose, il faut que je puisse te joindre, comment je fais ? Eh bien tant pis. j'attendrai ton appel."

    Ce que j'en pense :

    C’est un livre en forme de longue « plainte » téléphonique, de dialogue à sens unique. On n’entend pas les répliques maison peut les deviner. Cette mère nous donne à la fois envie de la plaindre, de l’aimer, de la maudire. On ne sait jamais où se trouve  la vérité chez cette mère « toxique » et presque attachante (ah ces liens familiaux !!!). Un livre bien construit qui nous fait rire « jaune ».

    Une femme au téléphone

    Une femme au téléphoneUne femme au téléphoneUne femme au téléphone

     

     

    __________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :