• Trois jours chez ma tante

    Trois jours chez ma tante

    "Trois jours chez ma tante" de Yves Ravey - Minuit

    Présentation de l'éditeur :

    Après vingt ans d’absence, Marcello Martini est convoqué par sa tante, une vieille dame fortunée qui finit ses jours dans une maison de retraite médicalisée, en ayant gardé toute sa tête.
    Elle lui fait savoir qu’elle met fin à son virement mensuel et envisage de le déshériter.
    Une discussion s’engage entre eux et ça démarre très fort.

    Première page :

    "Il pleuvait. L’eau s’écoulait du toit en tôle sur la terrasse de l’école, couvrait le chant des enfants durant la pause, et s’infiltrait sous la porte. Je contemplais sa progression sur le sol, en flux continu, assis à mon bureau, devant la lampe éteinte, à redouter ma prochaine rencontre avec ma tante : elle avait soi-disant tant de choses à me reprocher.

    C’était écrit dans son dernier message, accompagné d’une convocation chez le notaire, où elle annonçait l’arrêt de son virement mensuel. La privation de cette source régulière de revenu m’a donc conduit, ce matin d’octobre 2015, à traverser la route principale de Buchanan – Liberia, comté de Grand Bassa –, à réserver un billet d’avion aller-retour pour la France. Le temps de revoir ma tante et de rétablir ma situation financière."

    Ce que j'en pense :

    Roman minimaliste, comme sait le faire l'auteur. Il nous laisse deviner, imaginer, tout est suggéré. On sent bien dès le départ que les personnages ne sont pas très nets mais on les suit presque avec sympathie jusqu'à la pirouette finale.

    Trois jours chez ma tante

    Trois jours chez ma tanteTrois jours chez ma tanteTrois jours chez ma tante

     

     

    __________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :