• La poudre et la cendre

    La poudre et la cendre

    "La poudre et la cendre" de Taylor Brown - Autrement

    Présentation de l'éditeur :

     Ils fuient. Dans l'Amérique sauvage, au rythme de folles chevauchées, deux adolescents ont décidé de sauver leur peau. Callum, jeune orphelin de quinze ans, est un cavalier hors pair. Ava, dix-sept ans, est enceinte. Pris dans la violence de la guerre de Sécession, les voici poursuivis par des chasseurs de prime. Commence une course éperdue sur des terres de désolation, à la recherche d'une vie meilleure. Bivouaquant dans le froid, se nourrissant de bêtes abattues, ils sont l'unique horizon l'un de l'autre. Joyaux brut dans la lignée des oeuvres de Cormac McCarthy et des films de Quentin Tarantino, La Poudre et la cendre nous transporte tambour battant dans une épopée remplie d'amour, de sang et de poussière.

    Première page :

    "Une pâle lumière s'insinuait à travers la forêt de sapins noirs, fourmillant sous la couche de cendres, dans le cœur rougeoyant des braises finissantes. Les hommes émergeaient de leur campement, silencieux, et rompaient le pain d'un vieux pillage entre leurs doigts noircis. L'un d'entre eux faisait son propre examen. Suie et poudre, cendre et crasse. Des croissants de saleté accumulée sous ses ongles rongés et noirs, comme s'il avait dû s'extraire d'un trou dans la terre. Ou bien s'y enfouir.

    D'autres mâchaient bruyamment. Du pain sec dans des bouches sèches. Pas de gobelets qui tintent. Pas de café depuis plusieurs jours. Dans le calme de l'aube, il avait toujours envie de leur parler, de briser le silence qui les unissait en une sinueuse ran­gée de cavaliers. Nulle couleur parmi les arbres. Ni écusson ni uniforme. Peut-être trouveraient-ils une certaine paix s'ils restaient hanter encore un peu cette brume au lieu d'enfourcher leurs montures ? Mais leur rituel était immuable.

    Alors, le premier, il se mit en selle. Il déglutit le dernier croûton tout au fond de son gosier..."

    Ce que j'en pense :

    Récit d'une aventure assez violente dans une Amérique ravagée par la guerre civile. On s'attache à ces deux jeunes, blessés par la vie, ainsi qu'à leur cheval - héros à part entière. Les personnages secondaires sont également bien campés. Lecture intéressante dans un contexte historique original… mais de là à comparer ce livre à "La route" de Cormac McCarthy, il ne faut quand même pas exagérer !

    La poudre et la cendre

    La poudre et la cendre

     

     

    __________


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :