• La petite boutique des caractères

    La petite boutique des caractères

    "La petite boutique des caractères" de Gabor - cherche-midi

    Présentation de l'éditeur :

    « Un cimetière, c’est plein d’amour en retard. Je le sais parce que c’est là que j’ai appris que ma mère, elle aimait mon père. Même elle, ça se trouve, c’est là qu’elle l’a appris. Mon père, il était marin et il s’est noyé quand j’avais huit ans, mais on l’a jamais retrouvé. Quand on me l’a appris, j’ai rempli un verre d’eau salée et je l’ai laissé fondre au soleil. Y a pas de petite vengeance. Quand j’étais petite petite, je pleurais en fermant mes poings dans mes yeux comme pour frapper des images qu’avaient rien à faire là. Je pleure plus comme ça maintenant, mais je pleure toujours. Mon problème, c’est que quand je pense à la mer, je pleure, et que quand je pleure, je pense à la mer. Moi je crois que c’est pas un hasard si ça a le même goût. »

    Plaidoyer poétique et surréaliste pour les figures du fou et de l’enfant, ce petit conte philosophique fragmenté est une ode autant qu’une critique aux débordements (in)contrôlés de l’imagination.

    Première page :

    "- Oui, bonjour madame, je voudrais avoir un avis...

    - Avec plaisir, quelle est votre question ?

    - Avez-vous des avis ?

    - Sur quoi, monsieur?

    - Nan, excusez-moi, je me suis mal exprimé, avez-vous des avis en stock? Je n'ai prodigieusement aucun avis sur rien.

    - Si vous voulez mon avis, monsieur, vous devriez...

    - Non merci, je vais m'en passer... J'ai déjà droit à l'avis de ma femme, de mes collègues, de mes enfants, de mon chat... Non, je ne veux pas de votre avis, je veux mon avis. Apportez-moi un avis. Apportez-m'en plusieurs, même. Apportez-moi tout ce que vous avez d'avis de côté qui font bien dans les conversations de deuxième partie de soirée où faut avoir des positions fermes.

    - Nous ne vendons pas d'avis, monsieur, nous vendons des traits de caractère, mais il y a le marché au savoir juste à côté."

    Ce que j'en pense :

    Livre inclassable, atypique, assez surréaliste, qui nous transporte dans des univers débridés et complexes. Il y a de l'humour, de la tendresse mais aussi beaucoup de profondeur. C'est vrai qu'il faut parfois s'accrocher car le style peut aussi être complètement débridé. Il y a de superbes pages, en particulier dans la dernière partie.

    La petite boutique des caractères

    La petite boutique des caractèresLa petite boutique des caractèresLa petite boutique des caractères

     

     

    __________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :