• Je n'ai pas toujours été un vieux con

    Je n'ai pas toujours été un vieux con

    "Je n'ai pas toujours été un vieux con" de Alexandre Feraga - J'ai lu

    Présentation de l'éditeur :

    «Je n'ai pas toujours été un vieil homme dépendant. Lorsque l'on nous voit pour la première fois, nous les ancêtres, les croulants, les débris, les soixante-dix-huit tours, on nous aborde ridés, arthritiques et séniles. Il devient impensable que le papy amarré à son lit d'hôpital ait pu un jour envoyer une saloperie de balle de golf avec un balancement souple du tronc.» Léon, armé de son humour, refuse de se laisser écraser par les outrages de la vieillesse. Amateur de coups tordus, il est encore prêt à jouer un dernier tour à tous ceux qui croient qu'un vieux, ce n'est jamais qu'un... vieux. 

    Première page :

    "Je n'ai pas toujours été un vieil homme dépendant. On ne s'imagine pas assez tout ce qu'un corps peut traverser dans une vie, surtout quand les canons sont muets. Lorsque l'on nous voit pour la première fois, nous les ancêtres, les croulants, les débris, les soixante-dix-huit tours, on nous aborde ridés, édentés, arthritiques et séniles. Usés en somme. Il est presque impossible de croire que nos vieilles cellules ont eu leur chance. Nous aurions toujours vécu dans cet état comme par magie, nous aurions toujours été baignés de lumière crépusculaire. Il devient impensable que le papy amarré à son lit d'hôpital ait pu un jour envoyer une saloperie de balle de golf avec un balancement souple du tronc. Un vieux est un vieux, point à la ligne.

    L'infirmière qui en ce moment lave ma verge est à mille lieues de penser à des aventures lubriques. Elle se dit qu'elle tient une trompe flasque, un objet asexué tout juste bon à remplir un slip. Je ne lui en veux pas et ne possède de toute façon plus d'arguments visibles pour lui prouver le contraire. J'aurais bien envie de lui narrer mes exploits passés, non par fierté,…"

    Ce que j'en pense :

    Le titre est intéressant, le reste du livre un peu moins. On le lit sans difficulté mais avec l’impression que tout cela manque de quelque chose. Le personnage principal n’est pas sympathique, on a du mal à s’y attacher. Les allers-retours entre présent et passé finissent par lasser.

    Je n'ai pas toujours été un vieux con

     

     

    __________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :